Accueil  •  Dessin  •  Encyclopédie  •  Téléchargement  •  Liens  •  Forums  •  Votre Compte
 
   
 
Modules
. Accueil
. Articles
. Forums
.
Rechercher
. Votre Compte
. Téléchargement
. Me contacter
. Mini Chat
Dessin
. Avatars
.
Wallpapers
. Gifs animés
Anime
Index :
.
Sommaire
. Favoris
Articles :
.
Angel Heart
. Black Blood Brothers
. Bleach
. Bokura Ga Ita
. Chobits
. Code Geass
. Death Note
. Erementar Gerad
. Full Metal Alchemist
. Full Metal Panic
. Ghost Hunt
. Ghost in the shell : SAC
. Gokudo-Kun Manyuuki
. Gundam 00
. Gundam SEED
. High school girls
. Himawari
. Innocent Venus
. Jyu-Oh-Sei
. Kamisama Kazoku
. Kannaduki no miko
. kanon (2006)
. Kashimashi
. Kiba
. Kimi ga Nozomu Eien
. Kurau Phantom Memory
. La Mélancolie de (...)
. Love Hina
. Madlax
. Mai Otome
. Makai senki Disgaea
. Moon Phase
. Mushishi
. Narue no sekai
. NHK ni Youkoso!
. Noein
. Nurse Witch
. Onegai Teacher
. Onegai Twins
. Romeo X Juliet
. School Rumble
. Shonen Onmyouji
. Shuffle
. Souko no Strain
. Spice and Wolf
. Strawberry Panic
. Sumomomo Momomo
. Tales of Phantasia
. Tenshi na Konamaiki
. The Third
. Tsubasa chronicle
. Utawarerumono
.
Vandread
. XXXHolic
. Zero No Tsukaima
Jeu Vidéo
Articles :
.
Dofus
. EVE Online
. Guild Wars
. Ryzom
. World of Warcraft
# Nouvelles(RP) :
.
Ryzom
. Morrowind
Wikipédia
get info from WikiPedia

créé pour PHP-Nuke
par Claus Bamberg

Autobiographie de Raiden Sarethi
Volume 1: Raiden le débutant



Une histoire sur mon personnage principal dans Morrowind, écrite en janvier 2004, partiellement vrai... enfin les vraies péripéthies qui m'ont inspiré n'étaient pas aussi héroiques, vous vous en doutez ;)



Quand je suis arrivé en Vvyrdenfell je n'avais rien, juste quelques pièces d'or et des vêtements crasseux. Pour une raison que j'ignore on m'avais conduit ici après une peine de prison, pour une cause dont je ne me rappelle pas, il faut dire que je suis un voleur aussi et que de ce fait c'est dans ma nature de voler... Je débarqua à Pélagiad comme tous les étrangers. Malgré mes recherches je ne trouva personne de ma famille, et pourtant je suis un Dunmer comme la plupart des habitants de l'île et je pensais donc trouver un parent qui aurait pu m'aider durant les premiers jours. Il me fallut donc me débrouiller ; je m'inscrit donc à la guilde des Guerriers à Balmora et fis quelques missions pour avoir de quoi vivre. Après avoir amassé un peu d'argent je me décida à aller visiter Ald'ruhn, capitale de la Grande Maison Rédoran, je fus surpris de les voir en si grande forme alors que, d'après ce que j'avais entendu dire sur le continent, ils n'allaient pas très bien, incapables de s'adapter, contrairement aux Hlaalus. Leur respect des traditions ne me plaisait pas beaucoup mais leur grande réticence pour l'esclavage et l'entraide qui existait entre les membres me convaincu de les rejoindre. Comme j'étais de leur race ce ne fut par dur et je fus rapidement accepté. J'eu quelques problèmes avec la guilde des Voleurs que j'avais rejoint entre temps car certains de leur petits boulots étaient contre mes frères de sang, mais je réussi à concilier les deux.

Après quelques semaines j'étais devenu un membre à part entière et j'avais monté quelques échelons dans la hiérarchie. Mes missions m'emmenaient de plus en plus loin et je décida donc d'en profiter pour visiter la côte Est de Vvyrdenfell, je passa par l'immense capitale de l'île ou vivait un des Tribuns, je ne m'y arrêta pas longtemps, de nombreux confrères travaillaient déjà ici et les habitants de la ville étaient sans cesse en train de vanter les mérites de leur Dieu Vivec.

Je repris donc mon voyage et parti pour une petite colonie Telvanni du nom de tel Branora. Le décors était bien étrange et les habitants très hautains ; çà ne me plaisait pas du tout, j'alla donc en direction de Sadrith Mora, là ou réside les plus grands mages de l'île, curieux de voir à quoi ressemblait les pouvoirs dont ils se ventaient. Malheureusement mon argent était presque épuisé et le représentant local de la guilde des guerriers ne me trouvait pas assez fort pour me confier de mission, il faut dire qu'il avait raison, à l'époque je n'étais qu'un gamin insouciant arrivant à peine à porter une épée longue. Ne trouvant pas le repaire de mes confrères voleurs je décida de faire un rapt pour mon compte. Voyant une rue remplie de marchands je décida de tenter ma chance, il était temps de voir si mes talents de pickpocket s'étaient améliorés ; je m'approcha donc d'un armurier et vola un de ses articles … malheureusement mon séjour en prison m'avait affaiblit et je fus surpris par un garde. Je tenta de m'expliquer mais il ne voulait rien savoir et comme je n'avais pas d'argent il voulu m'envoyer en prison. Je n'eu d'autres choix que de prendre la fuite. Le garde se mit à ma poursuite. Je m'essouffla rapidement, et ne trouvait aucun endroit ou me cacher, je du me rendre à l'évidence : il me fallait combattre ce garde. Hélas il était bien plus fort que moi et était capable d'appeler les morts… sévèrement blessé je tenta à nouveau de m'enfuir. Cependant les autres gardes n'avaient pas appréciés que je frappe un de leurs collègues et ils étaient au moins quatre à me poursuivre désormais.

C'est alors que l'espoir revint : je voyais un bateau à l'horizon, avec un peu de chance le capitaine allait accepté de me conduire loin d'ici, je regroupa mes dernières forces et força mon allure pour tenter de semer ces fichus Telvanni qui ne voulaient pas me lâcher. Essoufflé, je monta sur le pont du navire. Hélas le capitaine comme les gardes n'avais qu'un mot à la bouche : « payer ». Un grand désespoir m'envahis, j'étais perdu. Les gardes n'allaient pas tarder à me rejoindre. Je me résolus donc à accepter la prison… mais les gardes avaient perdu leur raison et ne voulaient plus qu'une chose : me tuer. Que faire ? Ou m'enfuir ? C'est alors que j'entendis les remous que faisait la mer. D'un bond je plongea et me mis à nager, malgré la fatigue. « Je suis sauvé ! Ils ne me suivent pas ! » me dis-je en regardant derrière moi… quelle erreur, un autre garde se tenait juste devant moi prêt à m'achever. « C'est la fin, je vais mourir. » Le garde sortit son arme et frappa.

Mais je n'était pas mort ! Je ne sais pas ce qui c'était passé mais je me réveilla, très faible mais vivant. J'avais apparemment été poussé par le courant jusqu'à la côte. J'étais donc blessé et seul sur une terre inconnue, à la merci du premier monstre venu. Je cueilli quelques champignon pour me restaurer, sans savoir s'ils étaient ou non comestible et commença à marcher. Je me trouvais dans un forêt luxuriante, apparemment la côte de la mélancolie. La meilleure solution était de retourner à Balmora, et demander de l'aide et un de la guilde des voleurs.

Après quelques jours de marche je reconnus le paysage : Balmora étais derrière la montagne. En revanche je n'avais aucun moyen de l'escalader… c'est alors que j'entendis un bruit strident qui me fis frissonner d'horreur. Je scruta le sol mais il n'y avais rien. D'où avait bien pu venir ce bruit ? C'est alors que la réponse me frappa au visage : je me releva et le vis : c'était un oiseau monstrueux qu'on nommait « braillard des falaises ». Etant désarmé je ne pouvais pas lutter et devait à nouveau fuir… heureusement le arbres me cachaient à sa vue. Je me mis à courir et réussi à atteindre Balmora de justesse.

Hélas ma malchance était toujours présente : ma tête avait été mise à prix et les gardes de la ville étaient au courant de mes agissement dans l'Est. Je me rendis discrètement au Cercle du mur du sud, pour demander de l'aide à mes frères voleurs et la situation s'arrangea. L'un d'entre eux réussi à soudoyer un garde pour qu'il détruise mon dossier. N'ayant rien à faire ici et lassé de ce voyage je décida de rentrer chez moi, à Ald'ruhn après une bonne nuit de sommeil. Je quitta donc la ville le lendemain avec quelques vivres. J'avais à peine quitté la ville quand je fus pris en chasse pour un autre braillard des falaises… N'ayant pas pu achter d'arme il me fallu fuir encore une fois… Il était si près de moi qu'il arrivait à me frôler par moment , par chance il ne réussit pas à me déséquilibrer et quand j'arriva aux portes de la richissime cité de Caldéra trois gardes impériaux vinrent me porter secours. Une fois encore j'avais échapper à la mort mais ma fierté était au plus bas.

De retour à Ald'ruhn je repris mon travail chez les Rédorans pris des cours particuliers auprès des meilleurs entraîneurs de la ville pour apprendre à me défendre seul contre les monstres dont Vvyrdenfell regorge. Le temps passant je devins un puissant guerrier assez fort pour défier des Daedras et un membre très important de la Maison ainsi que de la Légion impériale que j'avais rejoint pour remercier les gardes qui m'avaient sauvés à Caldéra.









Copyright © par . RaIDeN MaNGa Tous droits réservés.

Publié le: 2006-04-30 (515 lectures)

[ Retour ]


Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriaitaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Ce site a été réalisé avec la version française de PHP-Nuke.
PHP-Nuke est un système de gestion de portail développé en langage PHP.Vous pouvez afficher nos articles en utilisant le fichier backend.php ou ultramode.txt
PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
Page Générée en: 0.05 Secondes

| DAJ_Glass phpbb2 style by Dustin Baccetti | PHP-Nuke theme by www.nukemods.com |